Ski-Club Saint Julien-en-Genevois et environs

Nouvelle newsletter !

Une newsletter a été expédiée (date : 06.02.2020). Cliquez ICI pour la consulter.
 

Bénévole d'un jour… bénévole toujours

Je pense qu’il est utile de faire un petit rappel sur ce qu’est votre Ski-Club de St-Julien.
 
Votre Ski-club est une association régie sous la loi de 1901, il est composé d’un bureau et d’adhérents.
 
Le bureau est élu à l’unanimité par les adhérents lors d’une assemblée générale puis les postes de président(e), vice-président(e), trésorier(e) et secrétaire sont eux élus par le bureau.
 
Le but de votre club est de promouvoir la pratique des sports de glisse à des prix très compétitifs afin de rendre la pratique des sports d’hiver (qui est très onéreuse) accessible à un très large public.
 
Le bureau est composé de personnes BÉNÉVOLES donnant de leur temps les vendredis, certains les samedis, les mercredis (pour les mercredis neige), les dimanches pour l’encadrement, lors des 2 bourses aux skis, pour le loto et lors des forums des associations.
 
Les membres sont des adhérents de l’association profitant des services mis en place par les bénévoles et ne doivent en aucun cas se positionner comme de simples consommateurs.
 
Du fait de l’engagement des bénévoles, des cours de ski/snow sont proposés GRATUITEMENT par ceux-ci et ne sont en aucun cas garantis.
 
On ne peut pas demander à une personne donnant de son temps sur ses moments de loisirs d’être présente TOUS les dimanches pour redonner de l’enseignement gratuit, de ce fait il se peut que certains cours soient annulés, déplacés ou associés à un autre niveau.

Le club n’a aucune obligation, du fait de la gratuité des cours, de les assurer, ou de les  reconduire.
 
Si nous voulons que l’association perdure il est important de garder certaines valeurs en tête afin de ne pas décourager les bénévoles engagés au risque même de les dégoûter  et de les voir quitter l’association, ce qui aurait pour effet quasi immédiat la suppression à l’avenir de tous les cours et l’augmentation drastique des tarifs.
 
Pour rappel l’année passée sur le poste transport/forfait nous avons accusé une perte de 14'696 € que nous arrivons à combler par les bénéfices de nos 2 bourses aux skis, notre loto et bien entendu les subventions des communes de St-Julien et Beaumont que nous remercions au passage.
 
Comment expliquer une telle perte ? L’adhérent ne paie sa sortie transport/forfait que 25 € quelle que soit la station (imbattable et inchangé depuis 2011), votre club sur une station comme St-Gervais par exemple a négocié le forfait au tarif groupe 22 € (49,50 € prix public) cela veut dire qu’il ne reste que 3 € pour le transport !!! Impossible !!!! D’où l’énorme perte et là je ne parle que de St-Gervais qui est l’une des moins chères.
 
Aidez-nous par votre soutien moral à nous donner de la force et de la conviction afin de continuer à nous battre pour vous.
 
Je terminerais ce petit post par une touche d'humour sur le bénévole et le Yaqua 
 
Gilles pour le comité.
 
LE BÉNÉVOLE Le «bénévole ». du nom savant de Activus benevolus, est un mammifère que l'on rencontre surtout dans les associations où il peut s'unir à ses congénères.
 
Les« bénévoles» se rassemblent à un signal mystérieux appelé« convocation ».
 
On les rencontre aussi en petits groupes dans divers endroits, quelquefois tard le soir, l'œil hagard, le cheveu en bataille et le teint blafard, discutant ferme sur la meilleure façon d'animer une manifestation ou de faire des recettes supplémentaires pour boucler le budget.
 
L’ennemi héréditaire du bénévole est le «yaqua» [nom populaire] dont les origines n'ont pu être, à ce jour, tout à fait déterminées. Le «yaqua» est aussi un mammifère bipède, mais il se caractérise surtout par un cerveau très petit, qui ne lui permet de reconnaître que deux mots: «y'a» et «qu'à»; ce qui explique son nom, Le «yaqua», bien abrité dans la cité anonyme, Il attend le moment où le bénévole fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer son venin qui atteindra son adversaire et provoquera chez ce dernier une maladie grave: le découragement.
 
Les premiers symptômes de cette implacable maladie sont visibles rapidement: absences de plus en plus fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche et attrait de plus en plus vif qu'exercent sur le sujet atteint un bon fauteuil et la télévision, Les «bénévoles» décimés par le découragement risquent de disparaître; il n'est pas impossible que, dans quelques années, on ne les rencontre plus que dans des zoos où, comme tous ces malheureux animaux enfermés, ils n'arrivent plus à se reproduire.
 
Les «yaqua », avec leur petit cerveau et leur grande langue, viendront leur lancer des cacahuètes pour tromper l'ennui, Ils se rappelleront alors, avec nostalgie, le passé pas si lointain où le «bénévole» abondait et où il abattait un énorme travail.
 
On pouvait alors le traquer sans contrainte.
 
 
 
 
 
 
© 2020 Ski-Club Saint Julien-en-Genevois et Environs - 74160 St Julien-en-Genevois - Tél : 06-08-03-60-45